Conférences Culture et Christianisme

Une initiative laïque et oecuménique dans le Sundgau




Jean Bernard Livio Actualité conférence

"La Bible dit-elle vrai ? " , par Jean-Bernard LIVIO , jésuite, bibliste et archéologue

Le 23 mai 2008 Altkirch (68) : annonce - interview




Culture et Christianisme

A l'origine, un état des lieux

Tandis que la culture générale et professionnelle ne cesse de progresser, la culture religieuse reste à la traîne quand elle ne régresse pas : incompréhension des symboles et du langage religieux, faible niveau des connaissances doctrinales, croyances incohérentes (voire aberrantes parfois). Ce déficit est regrettable non seulement pour les croyants dont il étiole la foi, mais également pour l'ensemble de la population qui oublie ses racines et ne comprend plus le riche héritage que lui a légué l'histoire judéo-chrétienne. Avec la baisse de la pratique religieuse et les processus de sécularisation qui tendent à marginaliser les Eglises, il est prévisible que ce phénomène continuera à s'aggraver. Exigeant et désenchanté, notre monde a besoin de paroles à la fois rigoureuses et inspirées. De nouvelles initiatives s'imposent.

Les objectifs

Le but  des Conférences Culture et Christianisme est de proposer au grand public, hors des églises et des temples, un programme de culture religieuse et une approche contemporaine des problèmes essentiels de la foi, à la lumière des recherches actuelles notamment en théologie. Concrètement, ces conférences visent à traiter quelques unes des grandes questions que beaucoup de croyants et de non-croyants se posent à propos du christianisme, de ses rapports avec les autres religions et avec le monde d'aujourd'hui.

 L'initiative se veut laïque et oecuménique, en accord avec l'Evangile et les valeurs de notre temps. Laïque, du fait qu'elle se propose de servir sans préalable la recherche spirituelle qui est à l'oeuvre dans le monde profane, en ne relevant d'aucune autorité ecclésiastique ou obédience confessionnelle. Oecuménique, car s'adressant à l'ensemble des personnes qui s'interrogent sur le sens de la vie et sur les réponses que peut apporter le christianisme à cet égard, quelles que soient leurs convictions ou leur appartenance religieuse. Loin d'impliquer une quelconque exclusive, ce double choix appelle la collaboration de tous les hommes et de toutes les institutions de bonne volonté - en particulier celle des Eglises.

 A l'opposé de l'endoctrinement et du prosélytisme, ces conférences se limitent à proposer des connaissances et de la réflexion, étant entendu qu'il est souvent plus utile d'expliciter  de façon adéquate les questions que les hommes portent en eux que de leur infliger des réponses toutes faites qui n'ont plus cours ou se révèlent insatisfaisantes. Evitant tout dogmatisme, la démarche tâche de prendre en compte les représentations, les savoirs et l'anthropologie actuels, ainsi que les langages de nos contemporains.

Un bilan et des perspectives

Ces conférences rassemblent régulièrement de trois cents à quatre cents personnes à Altkirch : des auditoires d'un type nouveau dans le Sundgau, tant par leur composition et les motivations en jeu que par leur volume. Des croyants et des agnostiques, des catholiques et des protestants, venant confronter leurs convictions ou leurs doutes aux découvertes contemporaines et aux réflexions qu'elles entraînent - et ce dans une région plutôt réputée conservatrice au plan religieux et culturel.

Il est vrai que l'exceptionnelle affluence à ces conférences est si étonnante que personne ne peut savoir combien de temps elle se maintiendra. Mais en attendant, elle montre que les questions religieuses intéressent les hommes d'aujourd'hui quand elles sont abordées de manière libre et honnête, sans présupposés cachés ni faux savoirs. Le fait que certains auditeurs viennent d'assez loin et la quantité de livres qui sont vendus à la sortie des conférences ne font que confirmer cette observation.

 La fréquence des conférences devrait progressivement passer à trois, puis à quatre par  année.

Croyants en liberté Sarthe

Si la culture religieuse joue un rôle essentiel dans l'épanouissement et la transmission de la foi, celle-ci ne peut cependant s'actualiser que par des engagements concrets : reconnaître Dieu en chaque personne, le faire advenir dans  notre monde à travers un amour qui s'investit au service des hommes, et participer ainsi à son oeuvre continue de création et de salut.
 

Site gracieusement réalisé et hébergé par l'association PacAriane